SEO Sémantique

Le

SEO Sémantique… La signification de ces termes est peut être encore un peu floue pour vous. Si tel est le cas, ou si vous souhaitez simplement en apprendre d’avantage sur la signification et les enjeux de ce concept, alors vous êtes au bon endroit !

Le SEO Sémantique a changé les règles du jeu en termes de résultats de recherche. En effet, aujourd’hui, Google ne se contente plus de répondre aux requêtes des internautes sur la base uniquement des mots-clés utilisés par ces derniers lors d’une recherche. Et ceci a eu pour conséquence directe de modifier le référencement des sites dans les SERP.

Avec le SEO Sémantique, il ne suffit plus de bourrer ses contenus de mots-clés pour espérer être référencé correctement ; pire, cela est aujourd’hui pénalisé par l’algorithme de Google.

Bien loin de sa première version avec la recherche sémantique, Google tente aujourd’hui de proposer des résultats toujours plus pertinents et qualitatifs aux internautes, en analysant l’intention de recherche plutôt que la requête à proprement parler. Et ça, lorsqu’on est éditeur, blogueur, ou webmaster, ça change tout !

Vous êtes prêt à en découvrir un peu plus sur le SEO sémantique et l’intelligence artificielle de Google ? Alors c’est parti !

Google et l’évolution de son algorithme

Au début des années 2000, Google en était encore à ses débuts, pour être tout à fait claire : plutôt limité. L’algorithme était encore peu performant et n’était pas capable de comprendre le véritable sens des mots utilisés par les internautes dans leurs requêtes. Pour classer les sites dans ses SERP, il était alors question de se baser sur le nombre d’occurrences similaires présentes sur les pages des sites.

La pratique d’optimisation SEO la plus répandue à cette époque consistait alors à bourrer les contenus et les éléments méta de mont-clés pas toujours pertinents pour pouvoir se positionner. Il s’agit d’une technique appelée le keyword stuffing ou bourrage de mots-clés, or, c’est aujourd’hui quelque chose de fortement pénalisé.

À travers les différentes évolutions de son algorithme, Google a cherché à améliorer perpétuellement la qualité et la pertinence des résultats de recherche proposés à ses utilisateurs, dans le but de devenir le moteur de recherche N°1. L’histoire a ensuite prouvé que cette stratégie a été une réussite totale.

Aujourd’hui, le moteur de recherche de Google est capable de :

  • Comprendre les sens des mots et de détecter les intentions de recherche d’un internaute.
  • Corriger les fautes d’orthographe et de frappe.
  • Comprendre le langage écrit dans sa globalité.
  • Reconnaître les synonymes et champs lexicaux relatifs aux mots-clés contenus dans une requête. C’est d’ailleurs sur cela que se base l’optimisation sémantique.

Sémantique et SEO

Grâce aux capacités de l’intelligence artificielle de l’algorithme Google, ce dernier est capable de distinguer les sites proposant des contenus riches de mots, riches de sens, bien écrits, et est donc capable de les référencer sur un mot-clé visé en guise de récompense.

Vous l’aurez compris, pour espérer être bien référencé dans les SERP de Google, il faut impérativement orienter la création de contenus de ses sites dans ce sens et en travailler la sémantique.

Pour y arriver, voici quelques bonnes pratiques à adopter :

Utiliser des synonymes

Utiliser des synonymes est une bonne technique pour enrichir ses contenus en termes de variété de vocabulaire. Vous n’aurez aucun mal à trouver des synonymes pertinents via un dictionnaire de synonyme en ligne.

Par exemple, prenons le terme « enfant » qui pourrait être utilisé sur un blog dédié aux Enfants et à la Famille. Pour ce seul mot, il existe 25 synonymes différents parmi lesquels : Bambin, Gamin, Gosse, Bout de chou, etc. Il peut aussi être intéressant d’utiliser des mots d’autres langues comme « Kids » par exemple, mot anglais largement compris par les francophones.

Google récompense la richesse lexicale des contenus, et il semblerait que cela soit largement pris en compte dans ses ranking.

Les mots-clés de longue traîne (Long Tail SEO)

Pour travailler sur la sémantique de ses contenus, il est aussi possible d’exploiter des mots-clés de longue traîne.

Ces type de mots-clés sont des termes spécifiques dont le sens n’est pas exactement le même que vos mots-clés principaux, mais qui s’en rapproche fortement. Il s’agit de requêtes longues qui contiennent au minimum 3 à 5 mots.

L’intérêt des mots-clés de longue traîne réside dans le fait qu’il s’agisse de termes et expressions moins concurrentiels, car moins populaires et moins recherchés par les utilisateurs de Google.

De plus, ce sont des mots-clés qui affichent de très bons taux de conversion tout en représentant pratiquement 80 % du trafic.

Pour les trouver, l’une des techniques les plus simples est de commencer à taper une requête dans la barre de recherche Google et d’attendre que des propositions s’affichent de façon automatique.

Les termes associés

Un peu comme les mots-clés de longue traîne, les termes associés n’ont pas le même sens que les mots-clés principaux que l’on vise.

Il s’agit par contre de cooccurrences, c’est-à-dire de termes fréquemment assimilés à d’autres.

Si l’on reprend notre exemple du terme « enfant », on pourra utiliser un ensemble de termes et expressions qui y sont reliés sans forcément représenter des synonymes directs. Par exemple :

  • École maternelle
  • Famille
  • Jouet
  • Bonbon

Tous ces mots sont directement reliés au monde de l’enfance, et il est logique donc que l’on puisse les retrouver sur un site ou un blog sur ce thème.

En conclusion :

La sémantique est une pratique indispensable pour optimiser un site. Mais attention, elle n’est pas suffisante à elle seule pour booster son SEO.

En effet, réussir à améliorer son référencement naturel et ses positions dans les ranks de Google n’est pas une mince affaire.

Je veux dire par là que bourrer vos contenus de synonymes, de mots-clés de longue traîne et de termes associés ne sera pas suffisant. La pertinence des informations proposées, la qualité aussi sont, entre autres, des facteurs tout aussi importants.

Cet article s’achève ici. J’espère qu’il vous aura permis de mieux comprendre le concept de SEO Sémantique et que vous serez en mesure d’appliquer ce concept à vos propres plateformes web.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La vie est une succession de choix. J'ai changé d'orientation professionnelle vers mes 25 ans pour vivre du web. Comment ? Avec le meilleur partenaire de la Terre (mon chéri), j'ai pu me former et travailler dans divers domaines : dropshipping, vente sur Amazon, référencement naturel, j'ai aussi rédigé des fiches produits, des articles de blog. A côté de ça, je mène une vie de maman épanouie. Oui je suis une maman qui déchire!!! 🙂 Et une maman sportive qui plus est!

LIRE LA SUITE

Triathlon, ma première expérience

Après l’arrêt de la course à pied suite à l’annonce de ma SEP, et malgré mon acharnement à poursuivre,...